Ethique

Pour une pratique plus professionnelle de la médiation animale

Par Aude Klein


Pour une pratique plus professionnelle de la médiation (...)

Même si elle est encore fort méconnue, les demandes de médiation animale augmentent. Or, la profession n’est pas reconnue par la loi. Il existe de nombreuses formations, toutes ne se valent pas, mais quoi qu’il en soit, même si à l’issue de ces formations, il y a une certification, celle-ci n’a aucune valeur légale.

La médiation animale est une pratique de plus en plus répandue. Elle consiste à proposer à un Patient/Client d’entrer en contact avec un Animal (chien, chat, cheval, lapin, cochon d’inde, dauphin, âne, ...) à des fins ludiques, pédagogiques voire thérapeutiques, individuellement ou en groupe. Elle se développe tant dans des institutions que dans les écoles, comme teambuilding,dans les hopitaux ou tout simplement dans un suivi personnel, de type coaching ou thérapie. On constate que ses effets sont vraiment étonnants : développement de la confiance en soi, de l’affirmation de soi, meilleure gestion des émotions, communication plus claire, accès plus aisé à la détente et au bien-être, …

On trouve donc de tout : des animations en école où les intervenants ne prendront pas la peine de vérifier que personne n’a peur des animaux avant de les lâcher, des centres où les animaux sont connus pour leurs « petits » défauts (morsures appelées pincettes, coup de pied ou de sabot, …), mais aussi des lieux où la sécurité est primordiale et où le bien-être de chacun est pris en compte ! Le problème, c’est qu’il est difficile de savoir à l’avance à qui vous avez affaire : un site bien fait avec des photos accrocheuses et le tour est joué ! Et les avis ou témoignages ne sont pas toujours révélateurs non plus : ils peuvent avoir été commandés par celui ou celle qui propose l’activité (ou ses détracteurs qui cherchent à lui nuire : la concurrence est rude !)

La pratique de la médiation animale demande de la rigueur, de nombreuses connaissances tant au niveau de l’animal que de l’Humain. Cela ne s’improvise pas : il ne suffit pas d’aimer son animal ou pire de le trouver beau pour le mettre en contact avec un patient/client. Non, il faut connaître l’Animal, ses besoins, ses modes de communication, son fonctionnement avant même de penser à le sélectionner et le former, ce qui devra être fait en fonction du type de public avec lequel il sera amené à travailler. La formation de l’intervenant doit donc être antérieure à l’arrivée de l’animal dans son travail pour garantir son efficacité (ce qui n’est pas toujours le cas). Mais parallèlement à cela, il est impératif de connaître l’Humain également, ses besoins, ses modes de communication et son fonctionnement ! C’est pour cela que certains patients/clients sont rassurés si l’intervenant(e) est psychologue (également pour faciliter les prises en charge financière de la mutuelle), alors que ledit psychologue pourrait s’être auto-proclamé zoothérapeute parce qu’il trouve son animal sympa ! Et que son titre de psychologue n’assure pas sa qualité d’intervenant en médiation animale ! A titre d’exemple, j’ai rencontré un psychologue qui prenait son chien en cabinet (sans avoir été formé lui-même et sans avoir formé l’animal) et affirmait que ce dernier aidait même les patients qui en avaient peur, avant de rire du fait qu’il était si « sociable » que lorsque les patients quittaient son cabinet, il les empêchait de partir en mordillant leurs mollets…

Comme beaucoup de professions non reconnues, il y a un grand nombre de « professionnels » manquant de professionnalisme qui discréditent la profession !

De celui ou celle qui a été « sauvé » par son animal durant une période difficile de sa vie et qui veut en faire bénéficier aux autres, à celui ou celle qui préfère la compagnie des Animaux à celle des Humains ou celui ou celle qui trouve qu’un chien qui grogne est un chien qui s’exprime, par exemple, ces « professionnels » auto-proclamés n’ont en réalité pas fini de se former et fleurissent de partout, faisant perdre du crédit à ceux et celles qui font leur travail avec sérieux et engagement.

Dans ce contexte, le système ne peut que s’autodétruire ! D’une part, il préfère faire confiance à un titre universitaire ou à une certaine notoriété pour assurer un suivi, plutôt que de se renseigner sur les réelles compétences de l’intervenant. D’autre part, le même système propose des formations incomplètes données par des formateurs qui eux-mêmes ne sont pas suffisamment formés et cherchent avant tout à se faire plaisir, que suivront sur un coup de tête (ou par la répétition d’une jolie publicité sur les réseaux sociaux) des rêveurs qui ne penseront pas à se renseigner sur qui la donne ou quel sera son contenu !

On ne peut malheureusement que constater que, trop souvent, le manque de réflexion côtoie le manque d’éthique et qu’il y a beaucoup à faire pour que la déontologie soit plus qu’une belle idée : le moyen par lequel nous faisons notre métier !

Collègues, unissons-nous ! Futurs collègues, formez-vous adéquatement et rejoignez-nous pour que sécurité, professionnalisme et efficacité soient notre priorité à tous !

Klein Aude

Aude Klein est coach assistée par les chiens dans la Région de Namur (Fernelmont).
- 1, rue haute fontaine - Franc-Waret (commune de Fernelmont, juste à côté de Namur)
- Tél : 0478/055.774
- Mail : audeklein@gmail.com
- Sites :
www.zootherapeute.be
www.coach-coaching.be

Du ou avec le même auteur

Après la morsure
Être victime d’une morsure de chien peut laisser des traces psychologiques. Il est primordial d’agir pour soigner cela, au même titre qu’on le fera (...)

Aude Klein - Zoothérapeute et coach
Vous manquez de confiance en vous ? Vous avez du mal à comprendre ou gérer vos émotions ? Vous êtes trop gentil(le) ? Votre quotidien manque de sens (...)

Prenez soin de vous !
Prendre soin de soi est un conseil un peu « bateau ». C’est comme souhaiter la paix dans le monde ou vouloir être heureux. C’est bien, c’est beau, (...)

Développer la confiance en soi !
La confiance en soi pourrait être définie comme l’accumulation d’expériences positives nous poussant à en tenter d’autres. Lorsque l’on manque de (...)

Préparer l’été
Lorsqu’on pense à l’été, on imagine les vacances, le soleil, la nature, le tourisme, les apéros, et toutes sortes de convivialité. Les enfants et leurs (...)

Prenons soin des hérissons !
A vous qui prenez soin quotidiennement des autres, pour qui le développement personnel est un chemin de vie, à vous qui écoutez, accompagnez, aidez, (...)

Covid et animaux de compagnie : D’une solitude à l’autre.
Durant le premier confinement, nous nous sommes retrouvés face à nous-mêmes. Un peu malgré nous, cela a été l’occasion d’un bilan de notre situation. (...)

Les séances en visioconférence
En ces temps troublés, nous avons une chance inestimable de développer notre créativité en tant que thérapeute, coach et humain. Nous pouvons (...)

Aimer lire ...
Dans notre société où la communication se digitalise, tout va de plus en plus vite. Les articles les plus populaires ne doivent pas dépasser un (...)

C’est la rentrée !
L’été touche à sa fin. Comme toute fin, c’est un mini deuil à vivre, une page à tourner, une autre à réinventer, une fois de plus. C’est surtout (...)

Bonnes vacances !
Les vacances arrivent. Cette années, elles ont cependant un autre goût, une autre couleur que d’habitude. Cela fait quelques semaines que le (...)

Traitez votre peur des rongeurs !
Il existe plusieurs formes de thérapie efficaces comme l’hypnothérapie, l’EMDR ou les thérapies comportementales. Celle que je vous présente s’appelle (...)

Détrompez-vous au sujet de l’erreur !
Tout est à revoir, au niveau de l’erreur, de la place qu’on lui donne, de l’injustice qu’elle incarne. Tout : notre système éducatif, culturel, (...)

Pour un vrai sourire
Le sourire a quelque chose de contagieux, d’apaisant, de nourrissant. Et en plus de ne rien coûter, il en apporte autant à celui qui le produit qu’à (...)

Le chien à la rescousse des ados
Il y a très peu d’adolescences tranquilles. Entre les doutes, les rages, les découragements, les rêves, la désillusion, les fusions, les trahisons, (...)

Marcher pour prendre soin de soi
Si cela fait une quinzaine d’années que la psycho-randonnée a vu le jour « officiellement » dans nos contrées, c’est un fait avéré depuis Hippocrate (« (...)

Contestataires de Canapé.
Vous êtes fatigués, lassés, épuisés, même, à cette sortie de l’hiver et vous ne comprenez pas trop pourquoi ? Alors vous regardez autour de vous, et là, (...)

Un coaching qui a du chien !
Dans le mot cynothérapie, la thérapie apparaît clairement. Cela effraie parfois, car, comme ce métier n’est pas reconnu aux yeux de la loi, peuvent se (...)

Une place à prendre
Au fond, quel que soit le problème, on peut l’aborder sous l’angle de la place. La place que vous prenez, celle que l’on vous donne, la place que (...)

Alors, vos bonnes résolutions ?
L’année 2018 s’achève doucement. Les dernières feuilles quittent les arbres et le froid s’insinue insidieusement dans votre corps qui déploie toute son (...)

Soignez votre peur du chien
La peur du chien est difficile à vivre. D’une part, parce que les chiens sont omniprésents dans notre société et s’en écarter revient à s’écarter des (...)

La créativité en coaching ?
Nous sommes tous créatifs. Si nous marchons, si notre cœur bat, si nos yeux brillent, si nous parlons, même tout bas : c’est que nous sommes (...)

Comment choisir sa formation ?
Quel que soit son âge, ses qualifications, son métier, on peut se former, encore et encore, pour développer, affiner, compléter ses compétences ou (...)

Parents, prenez soin de vous !
On ne nous dit pas qu’être parent, ce sera « ça » ! Cette fatigue, ce don de soi, cette écoute, cette disponibilité, cet amour, ce respect, cette (...)

Le chien pour lutter contre le harcèlement !
Le harcèlement est un peu comme le brouillard. Il s’empare d’un paysage et le modifie, il instaure un malaise sans qu’on l’identifie clairement, il (...)

La Zoothérapie ou Thérapie Assistée par l’Animal
Étymologiquement, « zoo thérapie » signifie soigner avec l’animal. Cette définition reste cependant incomplète : elle ne tient pas compte du patient. Or (...)

Avertissement
L'information diffusée sur Mieux-Etre.org est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre le visiteur du site et son médecin ou son thérapeute.
Mieux-Etre.org
© sprl Parcours
Tous droits réservés
Mentions légales