Chronique

La violence de la gentillesse

Par Aude Klein


La violence de la gentillesse

La gentillesse est définie par Wikipedia comme « un comportement destiné à prendre soin d’autrui, tenant en compte la sensibilité de chacun ». Cette attitude est donc avant tout tournée vers l’Autre. Si cette vertu est encouragée par notre société, et bien avant, par moult religions, il est intéressant de constater qu’elle devient un apprentissage, lorsqu’il s’agit de la tourner vers soi.
Un gentil est également, selon LeRobert, le « nom que les juifs et les premiers chrétiens donnaient aux personnes étrangères à leur religion », ayant pour synonyme « infidèle »

Il me semble intéressant que s’attarder quelque peu sur ces définitions car bon nombre de personnes souffrent de cette « gentillesse » au quotidien. Etre « gentil » avec les autres revient régulièrement à ne pas l’être envers soi-même. Certaines personnes n’écoutent pas leurs besoins pour satisfaire ceux des autres, d’autres vont jusqu’à ignorer qu’ils existent et sont importants pour leur propre équilibre. De là à prendre une posture de « sauveur » dans le triangle dramatique de Karpman, il n’y a qu’un pas. La vertu devient alors un vice. En effet, si l’altruisme et la générosité sont des qualités qu’il semble important de cultiver, poussées à leur paroxysme, elles en deviennent des pièges qui enlèvent des libertés tant à celui ou celle qui donne qu’à celui ou celle qui reçoit.

Combien de personnes cachent la vérité sous peine de blesser l’autre ?

Combien de personnes ont peur de leur propre colère car ils l’associent à de l’agressivité ou de la méchanceté ? Combien de personnes tardent à prendre leur place (et leur autonomie) dans un environnement si maternant qu’il peut en devenir étouffant ? Combien de personnes s’interdisent de penser à elle sous peine de s’auto-juger égoïste ou égocentrique ? Combien de personnes, sous couvert de prôner l’amour et le respect, s’insurgent contre ce qu’elles considèrent violent ou inadapté, oubliant qu’avec leurs mots ou leurs attitudes elles usent de cette même agressivité qu’elles exècrent ?

Notre regard sur la gentillesse est multiple :
• Elle est encensée par certains, vue comme une grande qualité, au détriment d’autres, qui pourtant, lui permettraient un équilibre plus stable. C’était mon propos plus haut, si être gentil revient à s’oublier, se faire passer en dernier ou se laisser écraser, cela est-il vraiment une qualité ? Et l’inverse un défaut ? Une fois encore, c’est dans la réaction adéquate pour tous les protagonistes d’une situation qu’on trouvera ce fameux équilibre, nécessaire à chacun.

• Elle est minimisée par d’autres, réduite à de la bêtise ou un manque d’assertivité. Souvent, dire de quelqu’un qu’il est « gentil », en appuyant sur le terme, est vu comme trop ceci ou pas assez cela. Dans tous les cas, ce qui était une qualité à la base est plutôt décrit ici comme un manque, et c’est dommage, car la gentillesse, la vraie, est une force puissante.

• Par d’autres encore, elle est une couverture pour se dédouaner d’un message à faire passer, pour le coup, bien plus fort et pas toujours adapté. J’évoque ici des pensées acerbes maquillées en mots et regards d’apparence doux, mais d’une violence bien plus forte pour celui ou celle qui les reçoit qu’une colère assumée et responsable. D’autant plus que le récepteur n’a pas d’autres moyens que d’utiliser le même stratagème pour s’en défendre que celui qui l’a attaqué, sous peine d’être taxé de n’avoir pas d’humour ou de ne pas maîtriser ses émotions !

Quoi qu’il en soit, il apparaît urgent de redéfinir la gentillesse et l’usage qu’on veut en faire pour ne plus agir en esclave (ou en bourreau) de celle-ci. Finalement, si on y réfléchit vraiment, donner son temps, son énergie, son argent pour se dédouaner, pour faire sa « bonne action » de la journée ou de l’année, est-ce vraiment de la gentillesse ? Tant de mécanismes sont en œuvre autour de cela qu’il me semble nécessaire de prendre de la distance et de s’interroger sur l’intention véritable de la gentillesse. De là, une analyse claire de ce que cette attitude permet (ou pas) rendra la gentillesse (ou le choix assumé de son « absence ») plus honnête et, de tout évidence, bien plus intense et saine pour tout le monde.

Publication proposée par : Klein Aude

Aude Klein est coach assistée par les chiens et maître praticienne PNL dans la Région de Namur (Fernelmont) .
- 1, rue haute fontaine - Franc-Waret (commune de Fernelmont, juste à côté de Namur)
- Tél : 0478/055.774
- Mail : audeklein@gmail.com
- Sites :
www.zootherapeute.be
www.coach-coaching.be

Du ou avec le même auteur

Une question de territoire
Que nous le voulions ou non, que nous en ayons conscience ou non, nous sommes des êtres territoriaux. Le territoire peut être défini comme une (...)

L’animal, cette puissante source d’inspiration
La médiation animale, c’est-à-dire la mise en contact d’un humain (en demande) avec un animal (éduqué pour cela), par l’intermédiaire d’un intervenant (...)

Aude Klein - Zoothérapeute et coach
Vous manquez de confiance en vous ? Vous avez du mal à comprendre ou gérer vos émotions ? Vous êtes trop gentil(le) ? Votre quotidien manque de sens (...)

Marcher pour prendre soin de soi
Si cela fait une quinzaine d’années que la psycho-randonnée a vu le jour « officiellement » dans nos contrées, c’est un fait avéré depuis Hippocrate (« (...)

Après la morsure
Être victime d’une morsure de chien peut laisser des traces psychologiques. Il est primordial d’agir pour soigner cela, au même titre qu’on le fera (...)

Pour une pratique plus professionnelle de la médiation animale
Même si elle est encore fort méconnue, les demandes de médiation animale augmentent. Or, la profession n’est pas reconnue par la loi. Il existe de (...)

Prenez soin de vous !
Prendre soin de soi est un conseil un peu « bateau ». C’est comme souhaiter la paix dans le monde ou vouloir être heureux. C’est bien, c’est beau, (...)

Développer la confiance en soi !
La confiance en soi pourrait être définie comme l’accumulation d’expériences positives nous poussant à en tenter d’autres. Lorsque l’on manque de (...)

Préparer l’été
Lorsqu’on pense à l’été, on imagine les vacances, le soleil, la nature, le tourisme, les apéros, et toutes sortes de convivialité. Les enfants et leurs (...)

Prenons soin des hérissons !
A vous qui prenez soin quotidiennement des autres, pour qui le développement personnel est un chemin de vie, à vous qui écoutez, accompagnez, aidez, (...)

Covid et animaux de compagnie : D’une solitude à l’autre.
Durant le premier confinement, nous nous sommes retrouvés face à nous-mêmes. Un peu malgré nous, cela a été l’occasion d’un bilan de notre situation. (...)

Les séances en visioconférence
En ces temps troublés, nous avons une chance inestimable de développer notre créativité en tant que thérapeute, coach et humain. Nous pouvons (...)

Aimer lire ...
Dans notre société où la communication se digitalise, tout va de plus en plus vite. Les articles les plus populaires ne doivent pas dépasser un (...)

C’est la rentrée !
L’été touche à sa fin. Comme toute fin, c’est un mini deuil à vivre, une page à tourner, une autre à réinventer, une fois de plus. C’est surtout (...)

Bonnes vacances !
Les vacances arrivent. Cette années, elles ont cependant un autre goût, une autre couleur que d’habitude. Cela fait quelques semaines que le (...)

Traitez votre peur des rongeurs !
Il existe plusieurs formes de thérapie efficaces comme l’hypnothérapie, l’EMDR ou les thérapies comportementales. Celle que je vous présente s’appelle (...)

Détrompez-vous au sujet de l’erreur !
Tout est à revoir, au niveau de l’erreur, de la place qu’on lui donne, de l’injustice qu’elle incarne. Tout : notre système éducatif, culturel, (...)

Pour un vrai sourire
Le sourire a quelque chose de contagieux, d’apaisant, de nourrissant. Et en plus de ne rien coûter, il en apporte autant à celui qui le produit qu’à (...)

Le chien à la rescousse des ados
Il y a très peu d’adolescences tranquilles. Entre les doutes, les rages, les découragements, les rêves, la désillusion, les fusions, les trahisons, (...)

Contestataires de Canapé.
Vous êtes fatigués, lassés, épuisés, même, à cette sortie de l’hiver et vous ne comprenez pas trop pourquoi ? Alors vous regardez autour de vous, et là, (...)

Un coaching qui a du chien !
Dans le mot cynothérapie, la thérapie apparaît clairement. Cela effraie parfois, car, comme ce métier n’est pas reconnu aux yeux de la loi, peuvent se (...)

Une place à prendre
Au fond, quel que soit le problème, on peut l’aborder sous l’angle de la place. La place que vous prenez, celle que l’on vous donne, la place que (...)

Alors, vos bonnes résolutions ?
L’année 2018 s’achève doucement. Les dernières feuilles quittent les arbres et le froid s’insinue insidieusement dans votre corps qui déploie toute son (...)

Soignez votre peur du chien
La peur du chien est difficile à vivre. D’une part, parce que les chiens sont omniprésents dans notre société et s’en écarter revient à s’écarter des (...)

La créativité en coaching ?
Nous sommes tous créatifs. Si nous marchons, si notre cœur bat, si nos yeux brillent, si nous parlons, même tout bas : c’est que nous sommes (...)

Comment choisir sa formation ?
Quel que soit son âge, ses qualifications, son métier, on peut se former, encore et encore, pour développer, affiner, compléter ses compétences ou (...)

Parents, prenez soin de vous !
On ne nous dit pas qu’être parent, ce sera « ça » ! Cette fatigue, ce don de soi, cette écoute, cette disponibilité, cet amour, ce respect, cette (...)

Le chien pour lutter contre le harcèlement !
Le harcèlement est un peu comme le brouillard. Il s’empare d’un paysage et le modifie, il instaure un malaise sans qu’on l’identifie clairement, il (...)

La Zoothérapie ou Thérapie Assistée par l’Animal
Étymologiquement, « zoo thérapie » signifie soigner avec l’animal. Cette définition reste cependant incomplète : elle ne tient pas compte du patient. Or (...)

Avertissement
L'information diffusée sur Mieux-Etre.org est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre le visiteur du site et son médecin ou son thérapeute.
Mieux-Etre.org
© sprl Parcours
Tous droits réservés
Mentions légales